Image Image Image Image Image Image Image Image Image

La digitalisation de l’énergie: l’outil de la transition énergétique

24 juillet 2017 | By | No Comments

Joindre les nouvelles technologies à la vie d’entreprise: voilà la clé d’une transition écologique réussie. Cependant, il n’est pas toujours évident de savoir par où commencer. Le eEnergyCenter est un centre de recherche pluridisciplinaire spécialisé dans le développement de solutions numériques innovantes au service de la transition énergétique. Yvan Bétrisey, coordinateur de l’eEnergyCenter, nous en dit plus sur les enjeux futurs des acteurs de l’énergie.

Dans le nouveau contexte écologique en Suisse, quelles sont les premières étapes vers la transition énergétique pour les entreprises?
Comme vous le savez, la stratégie 2050 a été acceptée. Il va maintenant falloir accompagner la mise en place de cette loi qui prône des mesures pour améliorer l’efficacité énergétique et augmenter la part de production d’énergies renouvelables. En tant que centre de recherche, nous devons proposer des solutions innovantes pour atteindre les objectifs de cette nouvelle stratégie.
Nous avons fait le constat que les données énergétiques dans le domaine industriel sont trop souvent cloisonnées dans différents «silos»: électricité, gaz, eau, etc. Ces entreprises n’ont ainsi pas la vision d’ensemble leur permettant de prendre les bonnes décisions dans l’optique d’une
meilleure efficacité énergétique. Pour améliorer cette situation, nous proposons notamment des outils de récolte en temps réel et d’analyse de données énergétiques multi-fluides.

Quel est le rôle de l’eEnergyCenterauprès des entreprises?
Nous sommes spécialisés dans ce qui s’appelle la digitalisation de l’énergie. Nous amenons aux entreprises des solutions intégrant des nouvelles technologies numériques, issues de l’informatique ou des télécommunications, ainsi que des idées de modèles d’affaire afin de les aider à améliorer leur situation énergétique.
Nos partenaires sont surtout des distributeurs et producteurs d’énergie mais aussi des collectivités publiques. Notre but est de proposer des solutions numériques innovantes afin d’avoir une vision en temps réel des données énergétiques, d’implémenter des algorithmes prédictifs afin d’anticiper les fluctuations énergétiques et d’utiliser au maximum la flexibilité énergétique de leur environnement. Pour atteindre ces objectifs, nous utilisons des technologies comme le machine learning, l’internet des objets, des bases de données séries temporelles de type «Big Data» ou encore du blockchain.

L’industrie 4.0 et la transition énergétique sont-elles deux choses qui vont de pair?
Les technologies implémentées dans l’industrie 4.0 permettent d’être plus efficace et efficient d’un point de vue énergétique. Les systèmes actuellement en place chez les distributeurs et producteurs d’énergie vont devoir évoluer, car leur métier est en train de changer, c’est pour cela que nous avons créé ce centre de recherche inter-instituts.
Pour chaque projet, nous constituons des équipes pluridisciplinaires adaptées à la problématique à résoudre. Notre objectif est d’identifier et analyser les nouvelles technologies issues de la recherche afin de déterminer leurs plus-values et leur utilités potentielles pour une intégration dans le monde réel et concret de l’industrie. C’est ce que nous réalisons actuellement avec la blockchain, en développant des solutions et des modèles d’affaire basés sur cette technologie et pouvant être utilisés dans le domaine de l’énergie.

Source: Bilan

Ajouter un commentaire